Sélection musicale dans la gamme de la tristesse

Chacun de nous connaît de temps en temps un moment de blues, de déprime, c’est normal. Est-ce en raison de notre situation personnelle, professionnelle, conjugale ou familiale ? Ou est-ce tout simplement dû à la fatigue ? Ou peut-être même en raison du temps qu’il fait.

 

Préparez vos mouchoirs

Quelles qu’en soient les raisons, dans ces moments-là, il est parfois bon de se laisser aller, d’écouter sa tristesse et de laisser libre cours ses émotions. De toutes manières, selon les scientifiques, il est bon de pleurer lorsqu’on en ressent l’envie. Le stress et la douleur trouvent ainsi leur porte de sortie. Et n’oubliez pas : les larmes sont toujours mieux dehors que dedans. Oui, en évacuant ainsi son coup de mou, on donne de la place à des émotions plus positives, plus joyeuses, et alors, on reprend le cours de sa vie avec un regain d’énergie et de dynamisme. Et ce qui est parmi les plus efficaces pour accompagner notre lâcher prise, ce sont des pièces musicales émouvantes, voire tragiques. Pourquoi pas ? Voici une playlist idéale pour les jours tristes…

 

Mozart, Schubert et Purcell sont de la partie

Le Requiem de Mozart, un classique que vous connaissez certainement, est redoutablement efficace pour vous tirer les larmes. Cette œuvre liturgique est un parfait mélange de ténèbres et de lumière, sublime mais aussi effrayant. Exactement ce qu’il vous faut pour un moment d’apitoiement sur soi…La Sonate pour piano N°20 de Schubert est digne de son maître, le roi de la mélancolie. Dès lors que vous sentez que votre moral est en berne, mettez Andantino, une œuvre triste et qui seront synchrones avec vos idées sombres. Purcell aussi est de la partie avec son When I am laid in earth. De tout le répertoire baroque, on peut classer celui-ci parmi les plus poignants, celui qui vous prend dans les tripes, au plus profond de vous. N’est-ce pas normal puisque dans cet air, la reine Didon chante afin d’annoncer sa mort prochaine ?

 

D’autres pièces à vous fendre l’âme

Pour ajouter du poids à votre tristesse et pouvoir vous en libérer facilement ensuite, vous pouvez aussi choisir Les larmes de Jacqueline de Offenbach. Eh oui, ce grand maître s’est distingué pour son humour, les opérettes et ses choeurs toutes joyeuses mais il a également composé des mélodies et des œuvres de musique de chambre, destinées à votre coeur brisé. Les Larmes de Jacqueline en fait partie. Optez pour Passion selon saint Matthieu de Bach- Erbarme dich, il y est question de larmes, en fait, celles de l’apôtre Pierre lorsqu’il s’est rendu compte qu’il a trahi son Maître et Seigneur. Cette pièce relate ses plaintes, la profondeur de sa douleur, n’est-ce pas ce qu’il vous faut pour aller de pair avec votre propre désespoir ? D’un Soir Triste de Lili Boulanger, est du même registre. Composée alors que la mort guettait déjà la compositrice, cette œuvre qui semble prémonitoire est d’une gravité et d’une solennité sans pareille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *