La kalimba, c’est un petit instrument de musique qui tient dans deux mains, parfois même une. Elle produit des sons qui apaisent, qui apportent la sérénité ainsi que le réconfort. Il existe plusieurs manières de se relaxer. Jouer de la kalimba en fait partie. C’est tout de même incroyable qu’un instrument qui tire ses origines de la musique traditionnelle africaine soit devenu aujourd’hui devenu un outil de relaxation.

Choisissez parmi un grand nombre de modèles avec leurs accessoires

Faites votre sélection sur ce site puis achetez le modèle qui vous plaît. Vous y trouverez plusieurs modèles. Rien qu’avec le nombre de lames (ou touches), vous avez l’embarras du choix : celui-ci va de 5 lames à 52 lames. Lequel choisir ? Si vous comptez jouer des morceaux simples et transporter votre kalimba partout, optez pour celle qui a peu de lames. Si vous êtes un grand débutant, misez sur le modèle à 5 lames. Dans le cas où votre objectif est d’apprendre sérieusement à jouer à la kalimba et de vous perfectionner, alors une kalimba à 17 lames vous convient. Le nombre de lames influence la gamme de notes, les accords, l’harmonie, les modes, les tonalités, etc. Il n’y a pas que le nombre de lames qui définit votre choix. La matière dans laquelle est fabriqué le corps est aussi importante. Les fabricants recourent à différentes essences de bois (acacia, acajou, etc.). N’oubliez pas les accessoires (présentoir, étui, etc.).

Initiez-vous en ligne et lancez-vous

YouTube fourmille de leçons de musiques, dont certaines concernent la kalimba. Ces vidéos ont déjà fait leurs preuves pour les cours de collège et de lycée. Testez leur efficacité sur les cours de musiques. Les vidéos destinées aux débutants sont nombreuses. Ne les manquez pas. Une fois que vous êtes dans le bain, diversifiez les sources d’apprentissage. Par exemple, empruntez des manuels dans les bibliothèques. Vous ne regretterez pas cet investissement. La sensation de paix que vous procurent les mélodies d’une kalimba vaut tous les efforts du Monde.

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *